Informations financières MCE-5 DEVELOPMENT S.A.

Partenaires institutionnels

Depuis 2000, le projet MCE-5 VCRi fait l'objet d'une succession de programmes de Recherche et de Développement aidés par les pouvoirs publics français et européens.

Depuis 2000, le projet MCE-5 VCRi fait l'objet d'une succession de programmes de Recherche et de Développement aidés par les pouvoirs publics français et européens.

Investir dans des technologies qui limitent la consommation de carburant et les émissions de CO2 et qui restent économiquement accessibles à chaque citoyen est nécessaire pour assurer notre avenir énergétique, environnemental et économique. Le transport en général et l'automobile en particulier sont directement concernés par le développement de technologies économes en énergie. Et, on estime que durant les 20 à 30 prochaines années, la grande majorité des véhicules produits dans le monde seront équipés de moteurs thermiques fonctionnant principalement à l'essence (80 % actuellement). Ainsi le développement des moteurs à essence à haut rendement énergétique figure parmi les principales préoccupations des pouvoirs publics français.

Les programmes de R&D du MCE-5 VCRi aidés par l'État français et l'Union européenne depuis 2000 et à hauteur de 1/3 des dépenses correspondantes. Les financeurs sont : L'ADEME (Agence De l'Environnement et de la Maîtrise de l'Énergie), la DGCIS (Direction Générale de la Compétitivité, de l'Industrie et des Services), la Région Haute-Normandie, la Région Rhône-Alpes, le Grand Lyon, OSEO et l'Union européenne en Région via le Fonds Européen de Développement Économique et Régional FEDER.

Le projet MCE-5 VCRi est aussi labellisé par le PREDIT (Programme national de Recherche, d'Expérimentation et D'Innovation dans les Transports) et les pôles de compétitivité MOV'EO (pôle de compétitivité automobile à vocation mondiale), LUTB (Lyon Urban Truck & Bus) et MATERALIA (Pôle de compétitivité Matériaux).

Le montant total de l'aide publique s'établit à fin 2013 à 25 millions d'euros.